BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE (BPCO)

Définition :

La bronchite chronique obstructive et l'emphysème emphysème
Maladie des poumons évolutive de long terme qui provoque principalement un essoufflement en raison du surgonflage des alvéoles.
pulmonaire surviennent souvent ensemble. Ces maladies sont décrites sous le terme bronchopneumopathie chronique obstructive, ou BPCO BPCO
La BPCO ou Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive est une maladie chronique et lentement progressive des poumons et des voies aériennes qui se caractérise par une diminution non réversible, sinon peu réversible, du calibre des bronches.
, longue maladie évolutive des poumons impliquant un rétrécissement des voies respiratoires. Dans ce cas, les bronches bronches
Les bronches sont les conduits qui transportent l'air de la trachée aux lobes inférieurs des poumons, au niveau des alvéoles à l’endroit où l'oxygène passe dans le sang.
ne sont pas seulement enflammées, elles se rétrécissent aussi. 

Causes / déclencheurs :

Le principal facteur ici est le fait de fumer. 90 % des personnes atteintes de BPCO BPCO
La BPCO ou Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive est une maladie chronique et lentement progressive des poumons et des voies aériennes qui se caractérise par une diminution non réversible, sinon peu réversible, du calibre des bronches.
fument ou ont fumé. La pollution de l'air favorise également cette maladie.
La BPCO BPCO
La BPCO ou Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive est une maladie chronique et lentement progressive des poumons et des voies aériennes qui se caractérise par une diminution non réversible, sinon peu réversible, du calibre des bronches.
peut être aussi une maladie professionnelle. C’est la quatrième cause la plus courante de décès dans le monde et est la conséquence d'une bronchite chronique.

Symptômes / signes / effets :

Les symptômes de la BPCO BPCO
La BPCO ou Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive est une maladie chronique et lentement progressive des poumons et des voies aériennes qui se caractérise par une diminution non réversible, sinon peu réversible, du calibre des bronches.
sont un souffle court , la toux et des expectorations fréquentes. En phase avancée de la maladie, les cils pulmonaires sont détruits, ainsi que les cellules des muqueuses.
À l'expiration, les alvéoles alvéoles
Les alvéoles pulmonaires sont les extrémités terminales de l'arbre respiratoire où s'effectuent les échanges gazeux.
pulmonaires deviennent instables et s'affaissent sur elles-mêmes. La muqueuse muqueuse
Couche tissulaire qui tapisse notamment l’organe du nez.
bronchique enflammée s'épaissit, rétrécissant ainsi les voies respiratoires. La bronchite du patient devient alors chronique et obstructive. Les petites alvéoles alvéoles
Les alvéoles pulmonaires sont les extrémités terminales de l'arbre respiratoire où s'effectuent les échanges gazeux.
pulmonaires sont également détruites, car la maladie progresse et l'emphysème emphysème
Maladie des poumons évolutive de long terme qui provoque principalement un essoufflement en raison du surgonflage des alvéoles.
pulmonaire se développe. Le poumon ressemble désormais à un ballon et non plus à un pied de vigne avec des grappes de raisin.
Les dernières phases de la maladie se caractérisent par une cardiopathie pulmonaire ( = insuffisance cardiaque droite ) avec rétention d'eau dans les jambes et l'estomac.